L’air du Pays Catalan réussit bien à Rieumes. Quinze jours après avoir gagné d’un point à Port-Vendres, les Haut-Garonnais sont venus gagner à Argelès, prenant ainsi une (petite) option sur la qualification. La seconde manche va se jouer en terrain adverse ce qui, pour l’ESC, n’est pas un obstacle insurmontable, elle qui, au cours de la saison régulière, a gagné cinq fois en déplacement et fait trois fois match nul.

Les Etoilistes décidaient d’attaquer le match face au vent. Et les avants allaient sonner la charge. Delonca d’abord qui, sur le réengagement qui suivait une pénalité rieumoise, partait à la corne, trouvait son pilier gauche Ducassy au relais et à la conclusion (7-3). Et ce sont encore les «gros» qui s’illustraient à la 23e minute où Moreno, en force, marquait le deuxième essai argelésien : 14-6 (23).

Avant la mi-temps, Rieumes parvenait à recoller au score par son buteur Delahaye (14-12).

En seconde période, les visiteurs densifiaient leur pack pour mieux conserver le ballon. Argelès, dans un excès de générosité, gérait mal l’appui du vent et n’utilisait pas assez le jeu au pied pour renvoyer son adversaire dans son camp. Tant et si bien que Rieumes allait réussir le coup parfait. Les visiteurs marquaient un essai sur un ballon porté par son talonneur Viallard (17-20) mais Argelès lui répondait presque aussitôt par une pénalité jouée à la main qui envoyait G.

Enrique derrière la ligne (22-20). Et avant la sirène, après une pénalt’touche et plusieurs temps de jeu, le salut de Rieumes viendra de ses centres, Dos Santos pour l’essai, Conduché pour la transformation : 25-27.


es catalane 25 – rieumes 27

MT : 14-12 ; arbitre : M. Amilhastre (Languedoc) ; 400 spectateurs.

Vainqueurs : 2 E Viallard (62), Dos Santos (80) ; 1 T Conduché (80) ; 5 P Delahaye (5, 15, 19, 36, 56).

Vaincus : 3 E Ducassy (6), Moréno (23), G. Enrique (64) ; 3 T Malé (6, 23) et Hubert (67) ; 1 P Malé (48).

Evolution du score : 0-3, 7-3, 7-6, 7-9, 14-9, 14-12/17-12, 17-15, 17-20, 22-20, 25-20, 25-27.

ES CATALANE : Malé – V. Enrique, Bonnet, Palau, Challier – (o) Bastardy, (m) Hubert – Morézno (cap), Benassis, Delonca – Froger, Boulhimas – Six Jacob, Stroniarz, Ducassy.

Entrés en jeu : G. Enrique, Flament, Evrat, Britz, Venzal, Venes, Calls.

Carton jaune : Malé (57).

RIEUMES : P. Lièvremont, Maret, Conduché, Dos Santos, Lannes, Delaye, Cazanova, Beyne, Luke Nakabukobua, Solyca, Bleys, Aka, Pons, Viallard, Boumies. Entré en jeu : Barrielle, Marlenin, Pierre, Apy Nabalewa, Sentous, Dupont, Segarra.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here