Le Mot du Président

   

LE MOT DU PRÉSIDENT 

Saison 2018-2019

Encore une fois les objectifs sont atteints en maintenant le club en Fédérale 2 et en terminant la saison à la 9ème place de poule 6 du Championnat de France.

Qui aurait cru cela il y a encore 4 ans auparavant ? Ceci est le fruit du travail des dirigeants et de la bonne gestion de ce club.

Aussi, la Fédérale 2 nous oblige à être structurés à tous les niveaux : effectif jeunes,  formation des éducateurs, infrastructures sportives, partenaires financiers, maîtrise du budget à la hausse.

Nous ne devons pas bouder nos performances, où l’on peut apprécier la qualité et le niveau de jeu tous les dimanches, mais être conscients des difficultés présentes et à venir dans une ville de seulement 3 500 habitants où le rugby est maintenant très concurrencé par les autres sports.

Saison 2018-2019

Le SCR ne peut plus se cacher et doit assumer son rang en Fédérale 2. Nous devrons performer tous les dimanches avec un effectif de 65 joueurs séniors.

Eric MERCADIER, sur qui l’on s’appuie pour atteindre les objectifs sportifs fixés en fonction du recrutement de début de saison, nous a rejoints en tant qu’entraîneur général, et particulièrement pour les avants de l’équipe 1. Pascal CASTRO, déjà en place la saison passée, anime les arrières de l’équipe 1. José FOURCADE a été rejoint par Marc BALDACCHINO et Patrick MILHAVET pour l’équipe 2. Nous avons fait le choix de ne plus avoir de directeur sportif pour des raisons économiques.

Les Cadets sont toujours en rassemblement avec Carbonne et Lavernose, représentés et entrainés par Christophe DUTECH ; les juniors, représentés et entrainés par Christophe MARCOS, poursuivent l’entente avec Muret et Carbonne.

Rieumes a des difficultés en termes d’effectif jeune, alors que les règles des instances fédérales nous obligent à être complets dans toutes les catégories. Nous bénéficions cependant de dérogations. C’est pourquoi nous devons mutualiser les effectifs, les infrastructures sportives et les finances avec des clubs tiers. Ceci y va de la pérennité du SCR à court et à long terme.

L’école de rugby dispose de moins de 100 licences et accuse une baisse d’effectif tous les ans, semblable à des clubs ruraux comme le nôtre, malgré le dynamisme et l’implication de Christelle CAMPODALL’ORTO, sa responsable, ainsi que son équipe d’éducateurs et encadrants.

Je remercie les dirigeants, éducateur, entraîneurs et joueurs avec qui de nombreux efforts sont effectués  pour que le SCR rayonne parmi les grands clubs de la région.

Je remercie l’ensemble de la collectivité – Mairie, Communauté de communes, Conseil Départemental et Régional – pour leur contribution et soutien au SCR.

Enfin, je remercie nos partenaires pour leur contribution financière, leur fidélité et soutien moral pour faire évoluer ce club qui a une histoire unique et sans précédent, et je termine par remercier les supporters qui soutiennent chaleureusement les joueurs sur le terrain dans les victoires comme dans les défaites car nous aurons grand besoin d’eux tout au long de la saison.

Je reste disponible et à l’écoute de tous les sympathisants du club pour l’améliorer ou le valoriser.

Bien sportivement,

Michel MONTAUT